L'entreprise artisanale spécialisée en SHK Ro-Bi TEC exploite parfaitement chaque étincelle d'énergie

L'artisan spécialisé Justin Albrecht de Ro-Bi TEC

Membre du TFG M. Robert Biesinger, directeur de Ro-Bi TEC Robert Biesinger de Rottenburg-Wendelsheim, dans le Bade-Wurtemberg, a obtenu le rendeMIX pour la première fois en 2018. Il a très vite compris le potentiel qui se cachait derrière les rendements.MIX de construction. Robert Biesinger a un rMIX DN25 3×4+3mix R 35 au moyen du produit complémentaire rMIX DN25 2×4 RT 5 d'un troisième circuit de chauffage. De plus, il a encore ajouté notre best-seller, le RTB DN15 T0-40 Vanne d'équilibrage (Fbh) dans le retour de son circuit de chauffage au sol. Nous avons interrogé M. Biesinger sur cette installation et avons appris pourquoi il avait recours à nos produits.

(suite…)

 

IFH Nuremberg du 26 au 29 avril 2022

Cette année encore, nous présenterons au salon IFH de Nuremberg des solutions sur le thème de "l'hydraulique efficace dans les installations de chauffage".

Depuis des années, les températures de retour basses et une excellente stratification dans le réservoir tampon font partie de la marque de fabrique rendeMIX. (suite…)

 

Comment David Kaiser, avec Baunach, réduit la consommation de l'installation en moyenne entre 30 et 50% :

Le compagnon Drin Tahiri (à g.) et le contremaître Jörg Sautter (à dr.) ont installé le système.

Baunach Fachpartner, M. David Kaiser, directeur de la Kaiser Nachhaltig heizen GmbH (chauffage durable) de Gerstetten, dans le Bade-Wurtemberg, a obtenu le rendeMIX pour la première fois en 2018. Diverses installations ont suivi les années suivantes jusqu'à aujourd'hui. En 2021, l'installation Netto Markt (Markendiscount) a été mise en œuvre à Hermaringen, que nous souhaitons vous présenter dans cet article. David Kaiser utilise un rMIX DN25 3×4 R 5 en combinaison avec un rMIX DN25 2×4 RH 35. De plus, il est partisan de l'équilibrage thermostatique et a donc équipé tous les réchauffeurs d'air de circuits de chauffage chacun d'un RTB DN20 T20-70 Kit d'équilibrage (rapide) de la maison. Monsieur Kaiser régule son générateur de chaleur via un VTB DN32s T40-100 Set de condensation. La récupération de chaleur est assurée par un VTB DN32s T25-70 Kit de condenseur réalisé. Nous avons interrogé M. Kaiser sur cette installation et avons appris pourquoi il avait choisi le rendeMIX et l'équilibrage thermostatique.

(suite…)

 

Maintenant aussi sur les médias sociaux !

Vous pouvez désormais nous joindre sur les plateformes de médias sociaux courantes comme Facebook, Instagram, Twitter et WhatsApp. Vous pouvez y découvrir les coulisses de Baunach et de la fabrication de ses produits.

 

 

(suite…)

 

Nouveaux limiteurs de température de retour "Vanne d'équilibrage RTB T0-50 (à action retardée)" avec sonde de température intégrée

Depuis peu, nous proposons pour nos produits innovants Baunach de nouveaux limiteurs de température de retour avec une plage de température de 0-50 °C et une sonde de température intégrée sur. Cela signifie pour vous que vous ne devez plus investir de temps dans l'installation d'une sonde de température. De plus, vous économisez encore de l'argent, car vous n'avez pas besoin de composants supplémentaires tels que des raccords en T ou des sondes à immersion.

La vanne RTB convient parfaitement aux chauffages monotubes, aux plafonds rayonnants, aux échangeurs thermiques de piscine ou aux installations de chauffage par radiateurs et par le sol. En raison de son inertie, la vanne est pas convient pour les réchauffeurs d'air et les installations de conditionnement d'air (CTA).

Profitez dès aujourd'hui de nos solutions innovantes & efficaces !

(suite…)

 

Installation de référence Manghofer Gas-Sanitär-Heizung GmbH

partenaire spécialisé de Baunach, M. Konrad Manghofer, gérant de la Manghofer Gas-Sanitär-Heizung Sàrl d'Ampfing en Bavière, a obtenu le rendeMIX pour la première fois en 2004. Diverses installations ont suivi les années suivantes jusqu'à aujourd'hui. En 2010, nous avons mis en place notre propre installation, que nous souhaitons vous présenter aujourd'hui. Soit 11 ans de fonctionnement continu avec une àMIX 3×4 Décharge de la mémoire tampon avec un àMIX 2×4+ pour un troisième cercle mixte, que nous souhaitons également vous présenter dans cet article. Nous avons pu interroger M. Manghofer sur cette installation et apprendre pourquoi il a choisi le rendeMIX est utilisé.

(suite…)

 

Installation de référence Schuster und Sohn BV "Seehotel

Le partenaire spécialisé de Baunach, Monsieur Michael Schreiner, maître artisan de Schuster und Sohn KG à Kaiserslautern, a mis en œuvre la distribution de chaleur rendeMIX avec une distribution à 3 chambres. Nous avons pu interroger Monsieur Schreiner sur cette installation et apprendre pourquoi il utilise le rendeMIX à chaque fois : (suite…)

 

mise à jour rendeMIX - nouveaux robinets à boisseau sphérique pour tous les modèles légers DN25

Par le passé, de nombreux clients nous ont parlé de nos robinets à boisseau sphérique en version DN25. Ceux-ci seraient certes fonctionnels - mais ne conviendraient pas à notre assemblage de haute qualité. De plus, le risque d'utiliser un tournevis plat au lieu d'un hexagone interne est élevé. Le composant pourrait alors être endommagé.

Dans le cadre de l'amélioration continue de nos produits, nous avons remplacé l'ancien robinet à boisseau sphérique par un robinet de meilleure qualité avec une poignée à ailettes en aluminium.

(suite…)

 

Pourquoi Andreas Graupner est convaincu par le rendeMIX

Le partenaire spécialisé de Baunach, Monsieur Andreas Graupner, gérant de la société Graupner Bäder-Heizungen-Solar GmbH à Schwarzenberg, a mis en œuvre la distribution de chaleur rendeMIX sur un réservoir tampon. Nous avons pu interroger M. Graupner sur cette installation et apprendre pourquoi il utilise à chaque fois le rendeMIX :

(suite…)

 

Pourquoi Jörg de Jong recommanderait-il rendeMIX à tout artisan spécialisé ?

Le partenaire spécialisé de Baunach, Monsieur Jörg de Jong, directeur de SEDEJO GmbH à Frechen, a mis en œuvre la distribution de chaleur rendeMIX avec une cascade de chaudières à condensation. Nous avons pu interroger M. de Jong sur cette installation et apprendre pourquoi il utilise rendeMIX à chaque fois :

(suite…)

 

Nouveau - Utilisation du retour sur les ballons d'eau chaude !

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi il n'est pas possible d'utiliser le retour chaud des ballons d'eau chaude pour alimenter un circuit de chauffage ? Tout cela vous permettrait d'économiser beaucoup d'énergie s'il y avait une possibilité.

Nous aimerions maintenant vous présenter cette possibilité !

(suite…)

 

Bienvenue au FÖRDERBAR

Presque tous les produits Baunach peuvent désormais être subventionnés par le BAFA à hauteur de 15% (plus 5% de bonus iSFP)

Promotion pour tous :

Veillez à ce que nos produits portent ce signe :

(suite…)

 

20% Subvention BAFA sur l'équilibrage hydraulique en un tour de main

Dès maintenant, notre vanne de limitation de la température de retour pour les circuits de chauffage au sol peut être subventionnée par le BAFA dans le cadre de l'équilibrage hydraulique.

Modèle de formulaire KfW/BAFA pour la subvention

Vers le produit

La vanne RTB est un limiteur thermostatique de température de retour avec une température maximale réglable et un débit minimal fixe de l'ordre de 0,5% du débit nominal. (suite…)

 

20% Subvention BAFA pour rendeMIX avec pompe à haut rendement

Dès à présent, nos ensembles classiques de récupération de chaleur à 2 circuits avec pompe intégrée figurent sur la liste des pompes éligibles au BAFA.

"L'aide s'élève à 30 % des coûts d'investissement nets pour les prestations liées aussi bien au remplacement des circulateurs de chauffage et des circulateurs d'eau chaude sanitaire par des pompes à haut rendement qu'à l'équilibrage hydraulique, avec un maximum de 25.000 euros par site". (Source : bafa.de)

Grâce à ce programme de soutien, nos "a" Les modules avec pompe à haut rendement intégrée sont encore moins chers que les pompes à chaleur. sans pompe. Ainsi, vos clients économisent au final encore plus sur leur investissement et reçoivent en plus une nouvelle pompe. (suite…)

 

Raccord double eurocône pour RTB

Monter rapidement et simplement le limiteur de température de retour !

Mesdames et Messieurs

nous souhaitons attirer votre attention sur une nouveauté pratique de notre gamme de produits, qui peut vous faire gagner beaucoup de temps et donc d'argent, à vous et à vos monteurs.

Avec la nouvelle DKV 150 Raccord à double cône nos produits sont RTB 150 0-40 Kits de réglage se monte facilement, rapidement et proprement directement sur le collecteur de retour du répartiteur de plancher. Commandez dès maintenant pour chaque kit d'équilibrage RTB 150 0-40 un raccord à double cône DKV 150 !

Détails de l'article :
- Raccord conique double face avec écrous G¾ (i) pour eurocône
- DN15, à passage direct, laiton
- PN 10bar, Tmax 120°C
- Longueur : 30mm, écrou 6 pans : clé de 30

(suite…)

 

rendeMIX 3×4+ sys

 Solution compacte à 2 circuits pour la séparation du système au niveau du tampon

Ceux d'entre vous qui ont déjà eu l'occasion d'apprécier un rendeMIX 3×4+ sur un ballon tampon savent de quoi nous parlons : du doublement au triplement du volume tampon utilisable. La presse spécialisée a déjà évoqué à plusieurs reprises le fait que les procédés utilisés - utilisation du retour et déchargement en deux zones - permettent réellement d'obtenir de tels résultats, comme par exemple dans Sanitär+Heizungstechnik 3/2017 :

L'hydraulique rendue visible

Pour que cela soit également possible sur des installations avec séparation des systèmes, nous avons maintenant le plaisir de vous présenter le rMIX 3×4+ sys de l'entreprise. Celui-ci a été exactement adapté au fonctionnement d'une séparation de système dans un circuit à basse température au moyen d'une commande de débit. Ainsi, plus rien ne s'oppose à une utilisation efficace de l'accumulateur !

Exemple d'utilisation d'un tampon avec une chaudière de pointe

Exemple d'application tampon avec chaudière de charge de pointe

Brochure client final Stockage - Le principe des deux zones

(suite…)

 

Bien sentir, c'est à moitié gagné

Qu'est-ce que la qualité d'une boucle de régulation ?

Sonde sur la centrale de cogénération

Un régulateur compare en permanence une valeur de consigne prédéfinie avec une valeur réelle mesurée et détermine une réaction (grandeur de commande) à partir de la différence (écart) dans le but de rendre l'écart entre la valeur de consigne et la valeur réelle aussi faible que possible. Si, par exemple, une température de retour constante de 60°C est exigée pour une centrale de cogénération, il s'agit de la valeur de consigne, tandis que la valeur réelle est déterminée par une sonde de température. Comme réaction, on pourrait envisager un signal à trois points qui, par le biais d'un entraînement électrique, ouvre, arrête ou ferme une vanne de mélange, de sorte que la température de retour soit augmentée, maintenue ou abaissée.

(suite…)

 

Pourquoi a-t-on besoin des deux ?
Chargement à deux zones et déchargement à deux zones ?

Ce qui s'est entre-temps répandu ...

États de charge dans le réservoir tampon

États de charge dans le réservoir tampon

est qu'une stratification aussi bonne que possible constitue l'alpha et l'oméga de l'utilisation efficace des ballons tampons. En effet, seul le réservoir le mieux stratifié possible peut encore absorber de la chaleur lorsqu'il est déjà relativement plein et en restituer lorsqu'il est déjà relativement vide. Le secret de cette utilité réside dans le fait qu'avec une bonne stratification, le réservoir est toujours chaud en haut et toujours froid en bas (image, tampon 2-4), tandis que le réservoir mélangé est chaud du haut en bas (image, tampon 1). La limite entre le chaud et le froid doit être la plus abrupte possible. Plus le ballon est plein, plus il est bas (image, tampon 3), plus il est vide, plus il est haut (image, tampon 4). Dans tous les cas, un ballon bien stratifié ne contient si possible pas d'eau chaude du tout. (suite…)

 

En parallèle ou l'un derrière l'autre ?

Que faire en cas de plusieurs réservoirs tampons ?

Les installations sont de plus en plus souvent équipées de réservoirs tampons, que ce soit pour les pompes à chaleur, les chaudières à bois, les centrales de cogénération ou les installations solaires. Il n'est pas rare que le volume de stockage nécessaire doive être réparti sur plusieurs petits réservoirs, car ceux-ci sont les seuls à pouvoir passer les portes ou les cages d'escalier. La question se pose donc de savoir si un montage en parallèle ou en série des réservoirs tampons est la meilleure solution. Comme la plupart du temps dans la vie, la réponse appropriée est : "Cela dépend".

(suite…)

 

Connexion tampon unilatérale

Un moyen simple d'améliorer la stratification dans le tampon

Connexion tampon bilatérale

Connexion tampon bilatérale

On voit très souvent dans les schémas hydrauliques et les installations que les générateurs de chaleur et les consommateurs de chaleur sont raccordés aux ballons tampons dans des raccords séparés pour chaque hauteur (en haut, en bas, éventuellement aussi au milieu). Or, cela a souvent un effet négatif sur l'écoulement et donc sur la stratification du réservoir tampon, comme l'illustre l'exemple suivant. Supposons qu'une chaudière à bûches de 28 kW (température de départ de 90°C) charge un réservoir tampon, un circuit de radiateurs (70/50°C) et un circuit de plancher (40/30°C) étant alimentés simultanément avec une puissance totale de 14 kW. Supposons en outre que les deux circuits de chauffage soient reliés au tampon à 70/30°C au total grâce à l'utilisation du retour rendeMIX. Lors du raccordement des deux côtés du tampon, l'ensemble du débit volumique de la chaudière afflue dans le tampon en haut à gauche et est à nouveau prélevé en bas à gauche. De plus, la totalité du débit volumique de l'installation est prélevée en haut à droite et réinjectée en bas à droite. La formule suivante s'applique donc : (suite…)

 

Vitesse de la pompe et température de départ

Moins d'efforts pour plus d'efficacité au niveau du réservoir tampon

Certains générateurs de chaleur régénératifs, comme les chaudières à bois ou à pellets ou les centrales de cogénération, ne peuvent fonctionner qu'avec une température de retour fixe. Pour cela, on utilise une augmentation du retour (RLA) qui injecte une partie du départ du générateur de chaleur dans son retour. Très souvent, la vitesse de rotation de la pompe est alors inutilement élevée, ce qui réduit l'efficacité du chargement du réservoir tampon. (suite…)

 

Un réservoir d'eau potable ? Si on le fait, on le fait !

Le nouveau rTANK

Le nouveau rTANK

Il y a encore quelques années, les réservoirs d'eau potable étaient considérés comme la solution par excellence pour la production d'eau chaude sanitaire et aujourd'hui encore, ils sont très utilisés dans le secteur privé. Et qui s'en étonne ? Ils offrent en effet un confort relativement élevé pour un investissement technique minime et sont disponibles à un prix avantageux.

Mais avec l'apparition des installations solaires, il est devenu nécessaire d'abaisser le plus possible les températures de retour vers le système de chauffage. Et c'est à peu près au même moment qu'est apparue la question de la légionellose. Ces deux éléments plaidaient en faveur des systèmes de chauffe-eau instantanés, de l'accumulateur hygiénique avec échangeur thermique à tubes ondulés et de la station d'eau fraîche. Mais ce surcoût est-il vraiment toujours justifié et n'entraîne-t-il pas d'autres inconvénients ? (suite…)

 

Équilibrage thermostatique avec vannes RTB

L'intérêt de l'équilibrage hydraulique

consiste à mettre à la disposition de chaque consommateur d'un réseau de distribution la quantité d'eau adéquate. Cette quantité ne doit pas être trop faible, car le consommateur ne serait alors pas suffisamment approvisionné en chaleur. Mais elle ne doit pas non plus être trop importante, car sa température de retour augmenterait alors trop fortement, l'approvisionnement d'autres consommateurs serait entravé et l'efficacité du réseau diminuerait. Mais quelle est la "bonne" quantité d'eau ? (suite…)

 

Condenseur de gaz d'échappement, augmentation du retour et efficacité du tampon

Les condenseurs de gaz d'échappement poursuivent la tendance écologique vers la technique de condensation

L'idée d'extraire de la chaleur supplémentaire des gaz de combustion en condensant la vapeur d'eau qu'ils contiennent s'est largement imposée dans les chaudières à gaz naturel et à mazout sous le nom de technique de condensation. On peut donc s'attendre à ce que la tendance à la condensation se poursuive également pour les chaudières à bois et les centrales de cogénération, d'autant plus que chacune de ces techniques présente d'autres avantages : (suite…)

Baunach